Partager cet article sur les réseaux sociaux

S

S comme Statistiques

Statistiquement parlant


On ne s’en rend peut-être pas bien compte, mais les statistiques ont une part importante dans la généalogie et peuvent s’avérer très utiles, par exemple pour établir des comparaisons avec la France d’aujourd’hui. Ces statistiques sont majoritairement effectuées par l’INSEE, l’Institut national de la statistique et des études économiques.


Le recensement, un outil précieux.


Le recensement de la population a été mis en place en 1836 et détient de nombreuses informations : Nom, profession, lieu de naissance, situation dans la famille… 

Si vous ne disposez pas du lieu de naissance de votre ancêtre, vous y trouverez cette information et pourrez grâce à cela chercher son acte de naissance. Cela permet aussi de connaître la taille du foyer, ainsi que ses conditions de vie. Au niveau de la statistique pure, les chiffres du recensement mettent en évidence des migrations entre départements ou régions liées à l’attractivité économique de celles-ci selon les époques. Si vous avez perdu la trace d’un de vos ancêtres, peut-être serait-il judicieux d’utiliser ces statistiques. 


De plus, les statistiques liées au niveau de vie, à la taille des ménages etc permettent de comparer la situation de ses ancêtres à celle des foyers français de cette époque. Un bon moyen de voir au-delà des noms et autres dates de naissance et de mort pour apprendre à connaître véritablement vos ancêtres ! 


Les statistiques patronymiques, à ne pas négliger


L’INSEE dispose aussi d’une autre statistique, le fichier patronymique. Cette étude permet de connaître le nombre et la distribution des patronymes et des prénoms en France. Cela n’a rien d’anodin quand on sait que les patronymes reflètent l’Histoire des hommes ( voir notre article N comme Nom de famille ! ) ainsi que l’importance et la direction des migrations. Le résultat de ces différentes statistiques portant sur les patronymes met en valeur la richesse et la diversité de la France, que ce soit grâce aux différentes langues régionales ou grâce aux nombreuses générations de migrants. Grâce à ces statistiques, il est possible de dresser une carte des noms de famille, où l’on peut voir dans quelle région leur présence est la plus forte. Dans le cadre d’une recherche généalogique, cela peut être très intéressant et permettre d’explorer des pistes familiales nouvelles. De plus, pour une personne ayant un nom d’origine étrangère, ces statistiques peuvent mettre en évidence une période d’apparition de son nom sur le territoire français, et l’orienter dans ses recherches. 


Voilà donc pourquoi, même si les statistiques peuvent apparaître assez abstraites en généalogie, et d’une importance moindre, elles peuvent toutefois mettre en évidence des données notamment sur les conditions de vie à une époque précise qui permettent de mieux comprendre la France de nos ancêtres. 

Découvrez nos articles sur le monde de la généalogie sur notre Blog Geneafinder