Partager cet article sur les réseaux sociaux

Y

Y comme Génération Y

YMCA

Après X, c’est Y ! La génération de deux membres de l’équipe, Guillaume et Lisa. Ah, la fameuse génération Y ! On en entend souvent parler, et pour cause, elle détonne dans le paysage, et apparaît comme un tournant majeur dans l’histoire en tant que première (et sûrement pas dernière) génération touchée par le numérique.

On estime que la génération Y regroupe les personnes nées entre 1980 et 2000. 

Une génération partage des caractéristiques en fonction du contexte de l’époque dans laquelle elle a grandi, que ce soit politique, économique ou encore culturel. Quand on évoque la génération Y, on pense directement numérique, digital, jeunes biberonnés à l’Internet et aux médias. Ceux que l’on appelle aussi les Milennials sont considérés comme une génération pressée, habituée à l’instantanéité des réseaux sociaux. Elle commande à manger sur Deliveroo, un taxi sur Uber, fait ses courses au Drive, bref, elle lie tous les aspects de sa vie aux nouvelles technologies. Malgré tout, nous, jeunes de cette génération, avons remarqué que les jeunes de la génération X amènent cette addiction aux nouvelles technologies à un tout autre niveau, avec un usage des portables dès 10 ans, des chaînes Youtube à 12, âges auxquels nous ramions avec notre Windows 95 et où à part jouer au Démineur sur après les cours, ou un peu d’MSN, nous ne faisions pas grand-chose sur l’ordinateur.

Au-delà de cet aspect du numérique, une des particularités de cette génération est qu’elle n’est pas née dans une période de guerre mondiale, ou au contraire de celle de ses parents n'a pas été impactée par ces conflits, et autres guerres froides.En règle générale, on attribue deux autres caractéristiques pas forcément très glorieuses à cette génération : ils n’ont pas connu le monde sans le SIDA et sont nés dans une époque de plus en plus sensible à la question de l’écologie à cause des excès des générations précédentes ( qui avait entendu parler du veganisme ou vu autant de produit bio dans les rayons avant notre génération ?)

Petite piqûre de rappel culturel


Dans le domaine culturel, la génération Y a été bercée par les jeux vidéo, peut vous citer les noms de tous les Pokemons possibles et imaginables et a passé des heures devant Dragon Ball Z en dégustant des sucettes recouvertes de sucre pétillant tout en s’occupant d’un Tamagotchi, l’animal de compagnie 2.0. Une grande partie de cette génération a aussi occupé ses après-midi devant le Club Dorothée, véritable Touche pas à mon poste de l’époque avec ses 8h de direct tous les mercredis et son omniprésence télévisuelle. Ils se sont trémoussés sur les Spice Girls ou encore Lou Bega et Larusso au Hit Machine mais aussi le début du rap avec NTM, IAM et la légendaire Tribu de Dana du groupe Manau ( Dans la vallée oh,oh...)

La génération Y a aussi dévoré Harry Potter (on parle des puristes qui ont aussi lu les livres bien évidemment, les autres honte à vous), et a pleuré/crié/sauté pour la victoire de la France à la Coupe du monde 1998. C’est ce que l’on appelle une génération riche ! ( Et oui, on dit aussi ça parce que c’est la notre ! ) 

Découvrez nos articles sur le monde de la généalogie sur notre Blog Geneafinder