Joseph Smith : il y a 200 ans, les prémices de l’Eglise des Mormons

Les mormons et la généalogie, une grande histoire d’amour… Pourquoi ? Comment ? On vous explique.

Joseph Smith : il y a 200 ans, les prémices de l’Eglise des Mormons

Il y a 200 ans, en 1820, le jeune Joseph Smith rapporte avoir eu une vision dans laquelle Jésus-Christ l’appelle à ne rejoindre aucune des Eglises existantes parce qu’elles seraient « toutes dans l’erreur et que tous leurs credo étaient une abomination ». Cette première vision plantera la graine spirituelle qui le poussera, quelques années plus tard à fonder l’Eglise de Jésus-Christ des saints des derniers jours. 



La fondation de l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours


Joseph nait en 1805 dans le comté de Windsor, Vermont, de l’union de Joseph et Lucy Mack. La famille, pauvre et profondément religieuse, vit de quelques travaux dans les fermes de la région avant de s’installer à Palmyra dans l’Etat de New York. C’est à ses 14 ans, alors qu’il priait dans un bosquet, que Joseph Smith fils aura sa première vision. 


Trois ans plus tard, alors qu’il priait de nouveau, il déclare avoir vu Moroni, un messager céleste, qui lui aurait révélé l’endroit où des annales anciennes gravées sur des plaques d’or étaient enterrées pour qu’il les traduise en anglais. Il faudra attendre 1827 pour que Joseph Smith reçoive ce texte sacré. Il n’existait, a priori, que trois témoins de ce récit, dont Oliver Cowdery, un jeune instituteur qui fut le secrétaire de Smith. 


En 1830, avec l’aide financière de Martin Harris, fermier et un autre témoin des plaques sacrées, le Livre de Mormon est mis en vente. Moins de deux semaines plus tard, plusieurs dizaines de personnes se réunissaient à Fayette, là où Joseph Smith fonda officiellement l’Eglise qui sera nommée quelques années plus tard l’Eglise de Jésus-Christ des saints des derniers jours. 


Si les détracteurs de Joseph Smith étaient et restent nombreux, en accusant l’Eglise mormone de pratiquer la polygamie entre autres (prônée pendant des années mais plus aujourd’hui), il n’en reste pas moins que leur place dans le monde de la généalogie est significative. Explications. 


Joseph Smith - Mormon


Source : Joseph Smith, 1971, Oil on canvas by Adrian Lamb. 



Les mormons et la généalogie, une grande histoire d’amour


Vous les connaissez surement, Ancestry et FamilySearch, deux géants de la généalogie en ligne, ou peut-être avez-vous entendu parler du salon RootsTech de Salt Lake City, Utah ? Ces monuments dans le monde de la généalogie sont mormons. C’est d’ailleurs à Salt Lake City que se trouve le siège mondial de l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. 


Les Mormons ont un objectif : retracer l’arbre généalogique de l’humanité. Vous le voyez le lien arriver avec la généalogie ? 


D’après les croyances de cette Eglise, les liens familiaux sont éternels et une vie spirituelle existe après la mort. Ces liens familiaux éternels doivent être scellés dans la foi mormone en étant célébrés au temple. Mais il est possible de sceller ces liens pour nos ancêtres à condition de les avoir identifiés (peut-être avez-vous déjà entendu que les Mormons « baptisent leurs ancêtres »). Là est donc tout l’intérêt de disposer de bases généalogiques mondiales et étendues. 


Il y a près de 80 ans, les Mormons ont entrepris de microfilmer ou numériser les nombreux registres et archives du monde entier. Un accord passé avec les centres d’archives nous permet aujourd’hui d’y avoir accès à condition que l’Eglise ait pu en garder une copie. 


En tant que mormon vous avez des responsabilités dans l’oeuvre généalogique comme celles de recevoir les ordonnances du temps, d’aller au temple aussi souvent que possible mais surtout de rassembler de nombreux renseignements généalogiques pour aider les ancêtres à recevoir les bénédictions du temple. 


On dénombre aujourd’hui plus de 16 millions de fidèles dans 176 pays. Cette Eglise est la 4e des Etats-Unis. Ses pratiquants recherchent une plus grande ferveur religieuse et partagent une volonté de se réformer dans l’attente des derniers jours. Ils n’ont jamais été considérés comme appartenant à une secte en France et l’Eglise a été enregistrée officiellement comme association de loi 1901 en 1952.


Vous avez aimé cet article ? Faîtes-le savoir !