Comment savoir si nos ancêtres étaient nobles ?

La rumeur prétend que l’on descend tous d’un roi et d’un pendu. Mais qu’en est-il réellement ? Nous vous partageons quelques pistes pour savoir si vos ancêtres étaient nobles.

Comment savoir si nos ancêtres étaient nobles ?

©️Gallica - BnF

En résumé : 

1. Faire sa généalogie

2. Faire appel à la mémoire familiale

3. Se déplacer aux archives

4. Ne pas se fier à une particule 

5. Connaître les bons termes et abréviations

6. Se plonger dans l’histoire locale

7. Se référer aux armoriaux

8. Eplucher les dictionnaires de la noblesse et les nobiliaires

9. Prêter attention aux métiers/occupations

10. Consulter des ressources en ligne



Mais d’abord, qu’est-ce que la noblesse ?


Le Centre national de Ressources Textuelles et Lexicales qualifie la noblesse comme étant une « qualité par laquelle quelqu’un est noble ». Cette qualité peut être morale, institutionnelle, donnée à titre personnel ou par héritage, dynastique ou révocable.


En généalogie, c’est surtout la noblesse politique qui intéresse. Celle-ci désigne la condition d’une classe sociale distincte, hiérarchisée, qui jouit de privilèges. Les situations de noblesse sont très diverses et semblent ne concerner que 1,5% des Français



Comment retrouver la trace d’un ancêtre noble ?


Avant de vous lancer dans vos recherches, voici quelques mises en garde et précautions :

    - C’est une de nos règles d’or et cela vaut aussi pour la noblesse : méfiez-vous des généalogies accessibles sur les sites de généalogie en ligne. Référez-vous toujours à des sources vérifiées et/ou vérifiables. 


    - Ne juger de la noblesse de vos ancêtres que sur des titres. Oubliez les rumeurs, les preuves « fabriquées » et partez à la recherche des actes souvent riches en informations. 


    - Ne vous focalisez pas uniquement sur vos ancêtres nobles, vous risqueriez de ne pas réellement goûter aux plaisirs de la généalogie ! Restez humble et appréciez de vous plonger dans le passé de vos ancêtres nobles et paysans.


1. Faire sa généalogie


Cela peu paraître évident et il n’y a pas de secret, le meilleur moyen de retrouver un ancêtre noble est de faire votre généalogie. En remontant vos branches et vos feuilles une par une, vous pourriez faire la rencontre d’un noble. Vous pouvez privilégier les familles bourgeoises, de biens et les familles bien établies. Ne manquez pas les actes de mariages, ils vous donneront des informations sur les familles des mariés (noms des parents, métiers…) ainsi que sur leur cercle social (témoins). 


2. Faire appel à la mémoire familiale


Si au coeur de vos discussions familiales la rumeur court que vous avez des ancêtres nobles, creusez ! Posez des questions, demandez des documents factuels. Souvent, la mémoire familiale conserve les preuves et les souvenirs de cette noblesse (titres nobiliaires) transmis de descendant en descendant. 

Il n’existe plus depuis 1870 (IIIe République) de noblesse en France. Seuls ces titres authentiques transmis de générations en générations peuvent être reconnus, après vérification, pour transmettre un titre et en faire un usage officiel. 


3. Se déplacer aux archives


C’est aux Archives Nationales ou Départementales que vous pourriez potentiellement retrouver des documents utiles dans votre recherche d’ancêtres nobles. Si vous pouvez déjà faire des recherches gratuitement en ligne dans les registres paroissiaux et d’Etat civil, il vous faudra vous déplacer dans les centres d’archives pour retrouver des documents plus anciens, plus précieux ou pas encore numérisés. 


La fiche de recherche des Archives Nationales : nobles et notables sous l’Ancien Régime pourra vous être utile, au même titre que notre mémo du cadre de classement des Archives Départementales. Vous pouvez consulter la Série E (féodalité, communes, bourgeoisie et familles), la Série J (archives d’origines privées avec de nombreux papiers de familles) ou encore la Série B (cours et juridictions). 


Référez-vous aussi à la la Base d’Orientation et de Recherche dans les Archives. Cette base gratuite recense un grand nombre de fonds privés et leur localisation en France. 


4. Ne pas se fier à une particule 


« de », « d’ », « du », « de la » ou encore « des », ces particules que l’on retrouve avant un nom de famille ne sont pas toujours synonyme de noblesse. En effet, on estime que moins de la moitié des personnes portant un nom de famille à particule aujourd’hui sont réellement issues de la noblesse. Il ne resterait que près de 3200 familles nobles en France, véritablement descendantes des familles anoblies jusqu’en 1870. Ces familles sont recensées dans le Grand livre du sceau conservé au ministère de la Justice. 


Aussi, retrouver dans les archives des actes d’ancêtres portant un nom à particule ne peut suffire à conclure que ceux-ci sont nobles. En effet, il n’était pas rare au XVIIIème siècle que les familles de la haute-bourgeoisie ajoutent une particule à leur nom pour imiter les codes de la noblesse. 


5. Connaître les bons termes et abréviations


Si vous ne pouvez pas vous fier à une particule, il est important également de connaître les bons termes et les abréviations qui pourront vous aiguiller vers un ancêtre noble. 


Pour qualifier un noble, les termes suivants peuvent être utilisés : 

- « écuyer », « ec » ou « chevalier » dans les archives les plus anciennes,

- « sieur », « sr », « sgr » (ou « douarière », la veuve d’un seigneur) ou « messire », « Msre » pour des roturiers ou des membres du clergé (à noter qu’ils peuvent porter ce qualificatif sans être nobles !)

- ou encore « prince », « duc », « marquis », « comte », « vicomte », « baron »…


A contrario :

- « Noble homme » ou « demoiselle » (« dlle ») font plutôt référence à des bourgeois

- et le blason n’est pas toujours un gage de noblesse puisque des familles roturières ou des corporations peuvent en posséder. 



6. Se plonger dans l’histoire locale


C’est vous renseignant sur la région, la commune ou les lieux-dits qui concernent vos ancêtres que vous pourrez retrouver la piste de titres de noblesse. En effet, en comprenant les alliances possibles (mariages) et autres interactions sociales vous pourriez retrouver des indices dans les écrits d’Histoire sur ces lieux.


7. Se référer aux armoriaux


Les armoiries sont « les signes héraldiques qui figurent sur l’écu d’une ville, d’une famille, d’une confrérie ou encore d’une personne. Elles s’inscrivent dans le cadre d’un blason ». 


Si les armoiries se transmettent de descendant en descendant, elles n’appartiennent pas uniquement à des familles nobles. En effet, sous l’Ancien Régime, vos ancêtres ayant une activité commerciale, artisanale, artistique ou politique pouvait avoir des armoiries pour marquer leurs biens. Mais seule la noblesse pouvait ajouter sur son écu une devise, une couronne et des tenants. 


Quelques sites peuvent vous guider dans les armoriaux : 

Armorial des familles de France avec des informations sur la condition actuelle de la famille noble (éteinte ou subsistante)

Au Blason des Armoiries

Le Hérault d’Armes - Recherche d’armoiries, armoriaux en ligne



8. Eplucher les dictionnaires de la noblesse


Plusieurs dictionnaires de la noblesse sont disponibles en ligne, nous ne saurions que trop vous conseiller que de les consulter !


Noblesse française

Liste des familles subsistantes de la noblesse française

Dictionnaire Historique et Héraldique de la Noblesse Française

Dictionnaires de la Noblesse (volumes 1 à 12) et suppléments

Noms de famille et noms de terre dans la noblesse française à l’époque moderne


9. Prêter attention aux métiers/occupations


Les occupations et métiers de vos ancêtres peuvent vous éclairer sur la possibilité qu’ils soient nobles. En effet, il n’est pas rare de retrouver des femmes nobles mariées à des avocats, des médecins ou encore des notaires. 


10. Consulter des ressources en ligne


Nous en sommes convaincus, les ressources en ligne, gratuites et en libre accès sont une chance pour tous les généalogistes ! Parcourez ces sites utiles pour vos recherches sur l’héraldique et la noblesse. 


GeneaGil - Site généalogique et recherche nobiliaire

Memodoc - Sites utiles sur la noblesse

Site de Cyrille Duchezeau - Blasons, héraldique et noblesse

Roglo - Base de données généalogiques


Bonnes recherches !