Auguste Piccard, le premier homme à voler dans la stratosphère en ballon libre

Il y a 90 ans, Auguste Piccard devenait le premier homme à parcourir près de 2 000km à 15 500m d’altitude en ballon libre. Voici le récit de son Histoire d’Ancêtre.

Auguste Piccard, le premier homme à voler dans la stratosphère en ballon libre

©️Wikimedia Commons - BArchBot

Auguste Piccard nait le 28 janvier 1884 à Bâle, en Suisse. Passionné de sciences naturelles depuis toujours, il publie à 19 ans ses Nouveaux essais sur la sensibilité géotropique des extrémités des racines. Il poursuit ensuite ses études en tant qu’ingénieur avant de devenir professeur de physique à la faculté des Sciences Appliquées de Bruxelles en 1922. 



Stratosphère, nouveau record et légion d’honneur

Mais Piccard semble passionné par l’immensité de la stratosphère et des fonds océaniques. Il sera d’ailleurs le premier à utiliser un aéronef pressurisé en 1922. Puis, en 1923, l’ingénieur participe à la 12e coupe Gordon Bennet à Bruxelles à bord du Zürich. Cette coupe est la plus ancienne, la plus connue et la plus internationale des courses de ballons à gaz. 

Les années passent mais l’envie de Piccard d’atteindre la stratosphère ne cesse de grandir. En 1926, il réalise l’expérience de Michelson-Morlay et vole à 4 500m d’altitude. En 1929, il soumet un projet inédit au Fonds national de la recherche scientifique belge pour explorer la stratosphère à bord d’un ballon à gaz. Sa demande de fonds est acceptée, son ballon rempli d’hydrogène prend forme. L’année suivante, Piccard tente de s’envoler à bord de son ballon tout neuf, mais la météo n’est pas conciliante, le projet doit être reporté. 

Il lui faudra attendre le 27 mai 1931 pour tenter de nouveau l’expérience. Et celle-ci ne sera pas de tout repos : le ballon décolle plus vite que prévu, l’appareil à oxygène tombe en panne, la cabine n’est plus étanche et perd son oxygène, la soupape d’hydrogène est endommagée et ils doivent attendre la soirée et la baisse des températures pour redescendre. Piccard et son coéquipier, Paul Kipfer, retombent sur Terre après 17h de vol. Ils signent un nouveau record ! Les deux hommes sont les premiers êtres vivants à avoir atteint la stratosphère, à 15 781m d’altitude. Auguste Piccard recevra la Légion d’honneur et sera fait commandeur de l’ordre de Léopold suite à cet exploit. 


Dans les airs et sous la mer, de père en fils

Mais les tribulations de notre ingénieur ne s’arrêtent pas là. Piccard à soif d’aventure et cherche désormais à découvrir les profondeurs des fonds marins. En 1945, il développe son premier vaisseau abyssal, le bathyscaphe. Trois ans plus tard, son vaisseau est mis à l’eau pour une première expérimentation. Celle-ci ne se passera pas non plus sans embûche. Piccard descendra une première fois à -25m au large du Cap-Vert avant que des mises à l’eau inhabitées ne soient envisagées, et pour cause ! Plusieurs problèmes techniques l’obligeront à repenser la conception de son bathyscaphe.

Plusieurs années plus tard, après de nombreux essais, de nouveaux vaisseaux et avec l’aide de son fils Jacques Piccard, ils réaliseront une plongée record à -3 150m en 1953 puis, ils établiront un nouveau record du monde, à la demande des Etats-Unis, en 1960 en passant près de 10h à plus de - 10 000m de profondeur. Piccard a 76 ans. 

L’ingénieur fera des émules parmi ses proches. En effet, son frère jumeau, Jean était aéronaute; son fils, Jacques, sera océanaute; et son petit-fils, Bertrand sera lui aussi aéronaute (il réalisera d’ailleurs le premier tour du monde en ballon et il développera et co-pilotera le premier avion Solar Impulse). A croire que, c'est de famille !