Année bissextile : ces événements liés à un 29 février

Connaissez-vous l’origine des années bissextiles ? Retour sur les événements qui ont eu lieu un 29 février.

Année bissextile : ces événements liés à un 29 février

2020 est une année bissextile et il y a quelque temps nous nous étions demandé pourquoi le mois de février était toujours le mois le plus court. Recherches menées, nous apprenions que ce mois exceptionnel tire son origine des 365,25 jours nécessaires à la Terre pour faire le tour du Soleil. Un quart de jour qui a son importance, dont les calendriers lunaire et julien ne tiennent pas compte et qui, surtout, implique un décalage d’un mois tous les 120 ans. Alors, pour rectifier le tir, tous les quatre ans une année compte 366 jours. Ce jour en plus, en février, permet ainsi de récupérer les quatre quarts de jour des années précédentes.


Le jour de la Révolution

C’était sans compter sur le calendrier républicain et ses particularités. En effet, celui-ci se découpait initialement en 12 mois de 30 jours. Un total de 360 jours seulement qui obligea l’ajout de 5 jours chaque année et d’un jour pour les années bissextiles. Ces « jours complémentaires » ou « sans-culottides » étaient ajoutés à la fin du mois fructidor, dernier mois de l’année.

Ces 5 ou 6 jours, chômés, portaient des noms différents : le jour de la vertu, le jour du génie, le jour du travail, le jour de l’opinion, le jour des récompenses et le jour de la Révolution. C’est ce dernier, qui tombait un 22 septembre, qui correspond à notre 29 février actuel. 


Calendrier Républicain [de l'an II (22 septembre 1793)] : [estampe] / Debucourt - Gallica

Calendrier Républicain [de l'an II (22 septembre 1793)] : [estampe] / Debucourt - Gallica



On fête les Auguste et les Antoinette

Malgré sa rareté, le 29 février ne déroge pas aux « Saints du jour », ni aux dictons ( « En l’année bissextile, garde du blé pour l’an qui suit. » ou « L’année bissextile soyez fin, semez du chanvre au lieu du lin. ») et pas non plus aux célébrations internationales.

Par exemple, le dernier jour de février est depuis 2002 la Journée Internationale de la sensibilisation aux maladies rares ou encore, dans certains pays d’Afrique centrale, on profite de la « bamakolele » pour apporter prospérité et fertilité à un être aimé en l’aspergeant d’un mélange d’eau et de boue. 

Le 29 février c’est aussi le jour de la naissance de l’échangeur en trèfle (1916), très présent sur nos routes aujourd’hui; la naissance du Sapeur Camember (1844), héros de bande dessinée; ou bien le jour de gloire des films Autant en emporte le vent (1940) et du Seigneur des anneaux (2004) qui remportent un nombre record de trophées aux Oscars


Pas de baisse des naissances le 29 février

Les statistiques de l’INSEE présentant la répartition quotidienne des naissances vivantes de 1968 à 2014 ne montrent pas une baisse du nombre des naissances pour ce jour particulier.

Si elles sont légèrement inférieures à la moyenne sur le mois de février, les jours qui comptent le moins de naissances sont les jours fériés (respectivement le 25 décembre, le 1er janvier, le 1er novembre, le 11 novembre…). Néanmoins, en termes de rareté du nombre de naissances, le 29 février arrive en tête avec 24 430 naissances cumulées contre 78 572 pour le 25 décembre

Des personnalités sont nées un 29 février : l’acteur Gérard Darmon, le chanteur Khaled, l’actrice Michèle Morgan ou le peintre Balthus. Mais naître un 29 février peut apporter quelques tracas. Cafouillages administratifs, sentiment d’être différent, errance autour de la majorité légale, date d’anniversaire et autres anecdotes ne facilitent pas toujours la vie des personnes nées ce jour. 



Enfin, le saviez-vous ? Certains vantent la nécessité d’ajouter un 30 février à nos calendriers, en 2060, pour ajuster un peu plus le décalage restant de quelques minutes… Alors, pour ou contre un 30 février ? 


Vous avez aimé cet article ? Faîtes-le savoir !