partager cet article sur les réseaux sociaux

Antisèche de la Seine-et-Marne (77): généalogie et archives

Antisèche de la Seine-et-Marne (77): généalogie et archives

Vous êtes à la recherche d’ancêtres ayant vécu en Seine-et-Marne, le plus grand département d’Ile-de-France ? Cette antisèche est faite pour vous ! Vous y retrouverez les liens utiles vers les moteurs de recherche en libre accès, des pistes pour trouver la trace des migrants du 77 et des sites web de bénévoles pour en savoir plus.


 Le département de la Seine-et-Marne a été créé à la Révolution française, le 4 mars 1790. Celui-ci s’étend sur une grande partie des provinces d’Île-de-France et de Champagne (et sur une minuscule partie du nord de l’Orléanais) et tient son nom du fleuve et de la rivière qui l’entourent.

 

Partez à la recherche d’archives et d’actes

Les archives de Seine-et-Marne :  http://archives.seine-et-marne.fr/

Avec plus de 4 millions de pages d’état civildu XVIe siècle à 1916, plusieurs centaines de registres de recensements de la population, les tables de successions et absences de 1814 à 1907 et plus de 200 000 images d’archives militaires (registres matricules et répertoires alphabétiques), les archives de la Seine-et-Marne présentent un site très complet.

Retrouvez également les archives liées aux territoires (plans d’intendance, monographies communales et plans du cadastre napoléonien), de nombreux documents iconographiques(cartes postales, estampes, affiches et photographies anciennes) ainsi que les manuscrits à décor liés à des établissements monastiques ou religieux sur le territoire actuel.

 

Les actes en ligne :

Sur FranceGenWeb : « Actes  en vrac »- Les mariages- Les mariages de migrants  - Les mariages de migrants originairesde Seine-et-Marne - Les notaires- Les protestants

Relevé des actes de la paroisse d’Othis

Relevés à Cély en Bière 

Relevés à Dammarie-Les-Lys et Vert-Saint-Denis 

Patronymes des relevés à Condé Saint Libiaire, Dhuisy, Longperrier, Quincy-Voisins, Villeneuve le Comte et Villeneuve Saint Denis

Tables de Senart-Ville Nouvelle 

 

Les actes insolites :

Le bagage d’un étudiant en 1347, un orage destructeur, 80 maisons incendiées et plein d’autres sur le site de J. Marchal.

 

 

Les migrations dans le département

La Seine-et-Marne : terre d’accueil de nombreux ouvriers agricoles saisonniers, mais aussi d’exilés politiques polonais, russes et espagnols.

Le nord du département et la région de la Brie ont longtemps été des terres d’immigrations liées à l’agriculture et à l’artisanat : fabrication du fromage de brie, vannerie, tissage de rubans, exploitation de la pierre meulière, entres autres. Le nord de la Seine-et-Marne a d’ailleurs attiré de nombreux belges, des travailleurs agricoles saisonniers en quête d’une paye importante (700 000 fr. à l’époque, bien plus que dans les autres départements). Ces ouvriers agricoles belges, se rendent temporairement en France du mois de juin à la mi-septembre. Si la plupart de ces immigrés temporaires sont rentrés en Belgique, certains sont finalement restés en France.

Dès la fin du 19ème siècle et durant le 20ème siècle, le département a accueilli de nombreux Polonais et Russes en exil. Venus en grande majorité dans la période 1918-1939, ces étrangers, arrivés par familles entières, travaillent dans l’agriculture dans le comté de Melun.

De même, la Seine-et-Marne est une terre d’accueil pour les réfugiés espagnols dès 1937. La préfecture organise leur arrivée et plus de 1000 Espagnols sont hébergés dans le château de La Houssaye-en-Brie. Ils seront ensuite répartis dans les communes alentours, à Coulommiers, Saint-Fargeau, Dammarie-lès-Lys, Meaux et Chelles.

Accueillis en Seine-et-Marne, ces exilés politiques sont volontairement éloignés de Paris afin d’éviter toutes contestations.

                        

La Seine-et-Marne en images

Les vidéos :

Carte postale de Barbizon à Moret-sur-Loing

La fête de la moisson en Seine-et-Marne

L’osier en grande culture en Seine-et-Marne 

Le premier pétrole parisien en Seine-et-Marne

Gisement de pétrole en Seine-et-Marne

Un bataillon de FFI étrangers en Seine-et-Marne

 

Les images et cartes postales anciennes :

Sur Gallica : la Seine-et-Marneen images

Sur Clochers de France : les clochers de Seine-et-Marneen images

Sur Cartes Postales Anciennes de Bastille91 : la Seine-et-Marneen cartes postales

Sur CPArama : la Seine-et-Marneet cartes postales

Cartes postales de Seine-Port en Seine-et-Marne

Sur Mémorial GenWeb : cartes postales des monuments aux Morts 

 

Les cartes anciennes du département :

Des villages de Cassini aux communes d’aujourd’hui : le département des Yvelines

Sur Old Maps Online : les cartes anciennes du département

Sur Gallica : les cartes anciennes de Seine-et-Marne

 

L’histoire du département racontée :

Toponymie en Seine-et-Marne

Essais historiques et statistiques sur le Département de Seine-et-Marne, volume 1

Inventaire-sommaire des Archives départementales antérieures à 1790, Seine-et-Marne

Notice historique sur la ville de Coulommiers, Département de Seine-et-Marne

La Seine-et-Marne, 1939-1945 (1) : De l'avant-guerre à l'occupation allemande

Abel Châtelain, Une Classe rurale au milieu du XIXe siècle: les ouvriers agricoles de Seine-et-Marne

Trouvailles anciennes en Seine-et-Marne

 

Sur Gallica : les livres, la presse et les manuscrits pour tout savoir sur le département de la Seine-et-Marne

GenCom : pour tout savoir sur une commune de Seine-et-Marne

 

Les sites utiles pour vos recherches

Les cercles et associations de généalogie de Seine-et-Marne ou alentours :

Cercle généalogique de la Brie (Généalogie en Nord Seine-et-Marne 77)

Cercle de Généalogie et d’Héraldique de Seine-et-Marne

Cercle généalogique de Gretz-Armainvilliers

 

Vous connaissez d’autres ressources utiles pour faire des recherches généalogiques en Seine-et-Marne ? Dites-le nous ! Contactez-nous via nos réseaux sociaux ou par mail contact@doptim.eu

 

Bonnes recherches !

découvrez nos articles sur le monde de la généalogie sur notre blogGeneafinder

Geneafinder blog