partager cet article sur les réseaux sociaux

Picture_articleV comme Val-de-Marne

V comme Val-de-Marne

Des liens utiles vers les moteurs de recherche en libre accès : des pistes pour trouver la trace des migrants du 94, et des sites de bénévoles pour en apprendre d’avantage…

Si vous êtes à la recherche d’ancêtres ayant vécus dans le Val de Marne, vous êtes au bon endroit.

Le département du Val de Marne fait partie de la région Île-de-France et est entouré des départements de la Seine-Saint-Denis, de la Seine-et-Marne, de l’Essonne, des Hauts-de-Seine et de Paris. Il a été institué en 1968.


Les archives du Val-de-Marne :

http://archives.valdemarne.fr/r/4/archives-en-ligne/

Le site des archives départementales du Val-de-Marne vous permet de consulter l’État civil, les recensements de la population, la cadastre napoléonien, les tables de successions, le registre d’écrou de la prison de Bicêtre ainsi que la presse locale et de nombreuses cartes postales

Sachez que vous pouvez participer à l’annotation collaborative de l’État civil et des recensements de population tout en proposant l’ajout de marque-pages. 


Les migrations :

Depuis le milieu du XIXe siècle, le département du Val-de-Marne s’industrialise. Développement des lignes de chemins de fers à Vitry-sur-Seine (première ligne en 1839, Paris-Orléans), fonderie d’aluminium à Fontenay-sous-Bois, quincaillerie à Ivry-sur-Seine, distillerie d’anisette à Arcueil, tannerie et maroquinerie à Choisy-le-Roi et usine de produits chimiques (et producteur de pénicilline)… toutes ces industries ont profondément marqué le patrimoine du département. Aussi, au bord de la Seine, nombreux seront les habitants du département à travailler comme mariniers, dragueurs ou capitaine de remorqueurs… 

Mais Paris et toute la région Île-de-France s’est étendue grâce aux migrations des XIXe et XXe siècles. Ce sont d’abord des Portugais qui arriveront dans le Val-de-Marne, attirés par l’industrialisation du département mais ensuite forcés à l’exil politique. Beaucoup viendront « combler » les rangs des travailleurs français partis à la guerre. Ils resteront en France et feront rapatrier femmes et enfants. Ces portugais travaillerons surtout dans le BTP. 

Puis, plus récemment, la ville de Créteil attirera de nombreux antillais, en majorité des Guadeloupéens et des Martiniquais. Encore une fois pour combler un manque de main d’œuvre, ils arriveront dans le Val-de-Marne pour travailler dans la fonction publique ou dans des emplois peu qualifiés. 


Ressources en accès libre : 

Vidéos :

Les Grands Ensembles de Créteil, le nouveau visage de la ville  - 1964

Les Grands Ensembles de Créteil - 1964

La flamme olympique traverse le Val de Marne et Seine et Marne  - 1967 :

Visite guidée des nouveaux ensembles du Val-de-Marne - 1968

Mémoire du siècle - Villeneuve St George 

Mémoire du siècle - Fontenay sous bois 

Mémoire du siècle - Champigny sur Marne

Mémoire du siècle - Maisons Alfort 

Mémoire du siècle - Orly

Mémoire du siècle - Créteil 

Val-de-Marne Anthologie 1964-2014 - histoire d'un département

La création du Val-de-Marne à travers ses archives : de la genèse d'une décision à la naissance officielle


Podcasts :

Conférences en ligne sur l’histoire du département


Images et cartes :

Gallica – Val-de-Marne

Cartes

Livres et articles en libre accès :

Histoire du département du Val-de-Marne 

Où se marie-t-on, où meurt-on ? Les mentions marginales dans le Val-de-Marne et à Paris

Livres

Presse


Des sites :  

Généalogie – Val-de-Marne

Archives municipales de Vitry-sur-Seine

FranceGenWeb – Cousins 94 Val-de-Marne

FranceGenWeb – Portail Val-de-Marne

Cercle Généalogique de Maison-Alfort

Relevés de mariniers dans le Val-de-Marne





découvrez nos articles sur le monde de la généalogie sur notre blogGeneafinder

background blog