partager cet article sur les réseaux sociaux

Picture_articleAntisèche de Paris (75) Généalogie, Histoires d'ancêtres par Geneafinder

Antisèche de Paris (75) Généalogie, Histoires d'ancêtres par Geneafinder

Des liens utiles vers les moteurs de recherche en libre accès : des pistes pour trouver la trace des migrants du 75, et des sites de bénévoles pour en apprendre d’avantage…


Certains de vos ancêtres sont parisiens ? Retrouvez ici des pistes pour vous guider dans vos recherches. 

Le département de Paris est créé en 1790 et est constitué de la ville de Paris et des municipalités alentours. En 1795, le département de Paris devient le département de la Seine. Avant d’être officiellement supprimé en 1968 et de (re)devenir le département de Paris, qui ne contient plus qu’une commune, Paris. Les communes alentours rejoignent les départements des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne. 



Les archives dParis :

http://archives.paris.fr/r/123/archives-numerisees/

Les archives du département mettent à votre disposition l’État civil de Paris. Celui-ci est divisé en deux groupes : avant 1860 avec l’état civil reconstitué en partie, et à partir de 1860 avec l’état civil complet des 20 arrondissements. Vous y retrouverez également des sources généalogiques complémentaires : recrutement militaire de la Seine, répertoires d’admission des enfants assistés,recensement de population et les fonds judiciaires (tables d’enregistrement des jugements du Tribunal civil de la Seine et les ordonnances de restitution des biens spoliés pendant la seconde guerre mondiale). Vous pourrez aussi profiter de quelques documents iconographiques : plan parcellaires et collections photographiques. 



Les migrations :

Le département de Paris, ou anciennement celui de la Seine, est réputé pour être, aujourd’hui encore, une terre d’immigration. Les nombreux flux migratoires au cœur du département ont joué un rôle décisif dans son développement économique et social. La majorité des immigrés dans le département proviennent de province, du bassin parisien, du Centre, du Nord et de l’Ouest, mais la part des étrangers n’a cessé de croître. Paris est également la destination de nombreux exilés et réfugiés politiques. 

Au XIXe siècle, les immigrés étrangers représentaient entre 3 et 6 % de la population parisienne. Nombreux sont les travailleurs étrangers à profiter de l’accélération de la révolution industrielle pour profiter des chantiers en croissance permanente. A cette époque, la grande majorité des Allemands et Belges recensés dans le département habite la commune de Paris. Les Italiens, eux, sont plus nombreux en Seine-banlieue et participent au développement industriel du département sur des chantiers ou dans l’industrie lourde dans le quartier du faubourg Saint-Antoine. 

Par ailleurs, nombreux sont les émigrés suisses à arriver à Paris, ils sont pour la plupart domestiques. Des domestiques largement représentés par des femmes seules. En 1891, ces femmes suisses sont les étrangères les plus nombreuses dans le département de la Seine. 

A la fin du XIXe siècle, des populations juives venues d’Europe centrale et orientale, persécutées par l’Empire russe, arrivent à Paris et s’installenten majorité dans les IIIe et IV arrondissement (le « Pletzl »).

Au siècle suivant, les immigrés de provinces viennent majoritairement de l’Île-de-France, du Massif Central-Limousin, du Nord et de la Bretagne. Ces émigrations importants s’expliquent en partie par l’attrait de la capitale et par les « progrès moins rapides » de l’agriculture dans ces régions. Au début du XXe siècle, 200 000 étrangers composent la population parisienne (7 % de sa population). Quelques Algériens (1000 environs) travaillent dans la capitale, et comme beaucoup, sur le chantier du métropolitain. Durant l’entre-deux-guerres, de nombreux immigrants et réfugiés s’installent dans le Marais et dans le faubourg Saint-Antoine. Les communes en périphérie profitent aussi de ces arrivées. 



Des vidéos, des articles et des livres en libre accès : 

Livres et articles :

Histoire du département de Paris 

Deux analyses de l’immigration à Paris au XVIIIe siècle

Le déséquilibre des migrations Paris – provinces s’atténue

Ile-de-France, histoire et mémoire des immigrations depuis 1789

Almanach des 25 000 adresses des principaux habitants de Paris en 1817

Rapport sur la marche et les effets du choléra-morbus dans Paris et dans le département de la Seine

L’immigration bretonne à Paris

Le cas des Bretons de Paris

Vidéos :

La crue de 1910 à Paris

The Boulevards of Paris, 1920

Le marais, Paris 1934-1935

Le métro en 1950

Paris sous l’occupation

Les manifestations musulmanes à Paris (chutes)

Les employées de maison à Paris

Dans le secret des Archives nationales à Paris 



Des sites :  

WikiGenWeb - Portail de Paris (nombreux liens vers bases et relevés en ligne) 

Indicateur des mariages à Paris de 1862 à 1869  

Almanach du commerce à Paris (An VIII-An XIII, 1806-1808, 1810, 1812, 1817, 1820, 1822-1823, 1825, 1829)

Base nominative des 11 662 inculpés et jugés de l'insurrection de Juin 1848, Paris

La France généalogique 

BMS Saint Eustache

Collection Mayet


Bonnes recherches !




découvrez nos articles sur le monde de la généalogie sur notre blogGeneafinder

background blog