partager cet article sur les réseaux sociaux

Picture_articleAntisèche de l’Allier (03) Généalogie, Histoires d'ancêtres par Geneafinder

Antisèche de l’Allier (03) Généalogie, Histoires d'ancêtres par Geneafinder

Des liens utiles vers les moteurs de recherche en libre accès : des pistes pour trouver la trace des migrants du 03, et des sites de bénévoles pour en apprendre d’avantage…


Si vos ancêtres étaient habitants de l’Allier (puisqu’il n’existe pas de gentilé à proprement dit) cette antisèche vous guidera dans vos recherches généalogiques. 

Le département de l’Allier a été constitué en 1790, à la Révolution. Il se compose d’une grande partie de l’ancienne province du Bourbonnais et de la partie nord de la Basse-Auvergne. Le département tire son nom de la rivière qui le parcourt. 


Les archives dl’Allier :

http://archives.allier.fr/

Retrouvez dans l’onglet Recherche des archives départementales des l’Allier, l’État civil, les recensements de population, les tables et registres matricules ainsi que les dossiers généalogiques des Gozis (du nom de Maurice Perrot des Gozis, généalogiste passionné qui en fit don aux archives de l’Allier). 

Vous pourrez y faire des recherches parmi les cartes, plans et documents figurés ainsi que dans la presse et les ouvrages de la bibliothèque.

Les migrations :

Le département de l’Allier est l’un des départements français dont les évolutions démographiques et migratoires sont les moins importantes entre le XIXe et le XXe siècle. En 1831, la population de l’Allier représente 0,92 % de l’ensemble de la population française grâce à l’amélioration des conditions de vie et du développement industriel. Mais au XXe siècle, l’Allier connaît une baisse importante et devient même le seul département dont la population baisse durant l’entre-deux-guerres, des faits s’expliquant à cause de l’exode rural et de la Première Guerre mondiale. 

L’immigration est tardive dans le département de l’Allier et à Montluçon plus particulièrement. La ville a finalement une récente et riche histoire migratoire. Des Espagnols, des Polonais, des Italiens et des rapatriés algériens arrivent à Montluçon et travaillent dans l’industrie, beaucoup chez Dunlop. Beaucoup sont arrivés par la suite de la Turquie et du Portugal et demeurent présent dans la ville de l’Allier. 

Le village de Noyant-d’Allier, lui, a vu arriver des travailleurs polonais et ukrainiens pour travailler dans la mine du-dit village. De plus, à la fin de la guerre d’Indochine (1954), de nombreux locaux sont rapatriés en France, à Noyant-d’Allier.


Des articles et des livres en accès libre : 

Histoire du département de l’Allier

Destins d’Allier : 1945-2000 – Population et Economie – Les grands événements et l’évolution de l’opinion

Un nouveau bassin charbonnier dans l'Allier

Le métayage dans le département de l'Allier

Variations de la population dans le département de l'Allier de 1836 à 1926 


Des sites :  

Blog Histoire et Généalogie

Allier Généalogie 

Cercle généalogique et héraldique du Bourbonnais


Bonnes recherches !

découvrez nos articles sur le monde de la généalogie sur notre blogGeneafinder

background blog