partager cet article sur les réseaux sociaux

Picture_articleM comme Manche

M comme Manche

Antisèche de la Manche (50) pour vous aider dans vos recherches

Certains de vos ancêtres sont Manchots ou Manchois ? Alors cette antisèche sur le département de la Manche pourrait bien vous intéresser. 

Le département de la Manche, en Normandie, est créé en 1790, et désigne la mer qui le borde sur ses côtes nord et ouest. 



Les archives de la Manche :

http://www.archives-manche.fr/

Retrouvez dans les archives départementales de la Manche, l’État civil, les registres militaires, les tables et répertoires du notariat et de l’enregistrement ainsi que les plans du cadastre napoléonien.

Vous pourrez également y découvrir une large bibliothèque historique ainsi que de nombreux documents iconographiques et archives audio-visuelles.



Les migrations :

Le département de la Manche n’est pas réputé pour être démographiquement important. Au XIXe et XXe siècles, quelques travailleurs des départements alentours s’installent dans la Manche. Ils proviennent en général du Calvados, de l’Ille-et-Vilaine, des Côtes-du-Nord, de l’Orme, de la Seine et de la Seine-Maritime et s’installeront majoritairement dans les villes et non en zones rurales. Les Manchots (ou Manchois) partiront eux aussi vers les principaux centres urbains du département : Cherbourg, Saint-Lô et Coutances. 

Au début du XXe siècle, le Port de Cherbourg tirera profit de la seconde grande vague migratoire qui concernent les migrants d’Europe centrale. Plusieurs centaines de passagers transatlantiques passeront par la rade de Cherbourg-Octeville. On peut véritablement parler d’un port de transit et d’émigration.A partir de 1922 la rade enregistrera en moyenne 48 000 émigrants par an. Ce sont donc des Européens de Hongrie, de Grèce, de Turquie, de Russie, de Pologne et de Lituanie qui passent par le port de Cherbourg-Octeville en direction de l’Amérique du Nord et de l’Amérique du Sud. Le nombre d’émigrants à Cherbourg ne cesse de grandir pour atteindre les 500 000 entre 1920 et 1930. De nombreux consulats étrangers sont donc ouverts dans la ville. Ces grands voyageurs en quête du nouveau monde doivent passer par l’hôtel Atlantique de Cherbourg, le centre de désinfection et de santé pour obtenir un passeport sanitaire, obligatoire pour embarquer et se présenter à Ellis Island. Un tiers de ces émigrés reviendra en Europe par la suite.

Au XIXe et XXe siècle, bien que le département s’industrialise avec le développement de la métallurgie et de l’industrie textile (grâce à l’arrivée du chemin de fer), il reste profondément rural et attire beaucoup moins de travailleurs étrangers en comparaison avec ses départements voisins. 

Les deux guerres mondiales marqueront le département de la Manche. Lors de la Première Guerre mondiale, 20 000 Manchois seront tués parmi les 95 000 engagés sous les drapeaux. Le département verra se construire de nombreuses infrastructures militaires pour les blessés ou les prisonniers. En 1944, à cause de la Bataille de Normandie, Saint-Lô et de nombreuses communes seront très largement détruites.

Des vidéos, des articles et des livres en libre accès  : 

Vidéos INA :

Gare maritime de Cherbourg – 1933

Revue navale à Cherbourg - 1934

16 juillet 1944, Cherbourg devient le premier port du monde

Livres et articles en libre accès :

Histoire du département de la Manche

Histoire du département de la Manche -  Wikimanche

Notes sur l’histoire du département de la Manche

Etudes géographiques et historiques sur le département de la Manche

Migrations : La Manche de 1890 à 1940 

Cherbourg, port transatlantique

Des sites :  

Cercle généalogique de la Manche 

GénéHague 

Le 50 en ligne 

Bases généalogiques de la Manche

Consultation de l’inscription maritime du Cotentin sur Internet

Bonnes recherches !

découvrez nos articles sur le monde de la généalogie sur notre blogGeneafinder

background blog